Les Chakras forment un pilier essentiel dans la coutume indienne, on les retrouve un peu dans toutes les traditions en Inde. Avant de pouvoir comprendre si la pratique des chakras est compatible avec les religions comme l’Islam il faut tout d’abord remonter à leurs origines.

L’histoire spirituel des chakras

Il faut comprendre que les chakras proviennent d’une transmission orale d’une ancienne tribu indo-européenne qui se serait localisée en Inde aux alentours de -1500 avant Jésus Christ. Les chakras proviennent du Veda, un livre sacré et rédigé en sanskrit. Ce recueil contient des textes philosophiques, des versets et des paroles pleines de sagesse. Selon l’histoire, les textes étaient transmis de génération en génération par oral. Les chakras sont expliqués et détaillés dans ce livre. Le terme en lui-même signifie « roue ».

Les chakras constituent des centres énergétiques qui sont réparties le long de la colonne principale. Chaque chakra dispose de sa propre énergie qu’il diffuse et agit à la fois sur le corps et l’esprit. Quand vous êtes en bonne santé les énergies des chakras sont bien distribuées comme une roue qui tourne correctement.

Avec le temps le système des chakras s’est propagé dans le monde entier et les religions ont forcément dû donner leurs avis sur ce système que de nombreuses personnes utilisent pour mieux équilibrer le corps et l’esprits.

Les 7 chakras
Chaque centre énergétique agit sur une zone précise physique et psychologique.

La compatibilité avec les religions

Depuis de nombreuses années certains soutiennent que les chakras sont compatibles avec les religions et d’autres non. Cependant les spécialistes s’entendent sur le fait que les chakras ne sont pas vraiment un concept religieux.

Si l’on prend l’exemple de la méditation, elle est autorisée dans les plus grandes religions et même très souvent encouragée. La méditation permet de consacrer du temps à soi-même et à dieu, les musulmans l’appellent d’ailleurs dhikr.

La méditation a également un effet positif sur la santé et il si l’on prend comme exemple l’Islam, le seul qui guérit les maladies est Dieu. D’ailleurs la preuve de foi s’exprime par : « Il n’y a aucune divinité à part Allah ». Mais pour guérir, Il a demandé d’utiliser des moyens, c’est ce que les hommes font avec les médicaments qui subviennent de manière artificielle ou avec des techniques naturelles comme la méditation.

L’équilibrage des chakras est une technique permettant une meilleure santé physique et psychologique et est reconnu en Orient. En reprenant l’exemple de la méditation cela est donc considéré comme un moyen pour guérir ou un moyen pour entretenir son temple (le corps humain). D’après cette définition les chakras sont donc compatibles avec l’Islam ou même les religions chrétiennes.

Des similarités avec les textes

Des religieux affirment que dans les versets du Coran, il est raconté que 7 cieux ont été créés et servent de demeures à certains prophètes. Pour atteindre ces cieux il faut utiliser le « Meraj ». Les versets du coran expliquent qu’il existe sept niveaux de consciences permettant d’accéder à ces demeures.

D’après les « kundalini », le terme chakra désigne également 7 cieux. Quand le prophète Mahomet pénétra pour la première fois dans ce septième ciel, il découvrit un arbre magnifique aux feuilles de différentes couleurs.

Les similarités sont importantes avec le système des chakras. D’ailleurs certains religieux expliquent qu’Allah est la divinité qui trône dans le Vishuddi, ou chakra de la gorge, et c’est dieu qui peut nous aider à ouvrir ce chakra.

En conclusion

Les religions chrétiennes et l’islam interdisent ce qui se base sur des idées et rites appelées païen mais le système de chakra n’est pas considéré comme un rite ou une idée religieuse. Vous pouvez y croire ou non mais cette croyance n’est pas liée à la foi religieuse. Le système des chakras est un outil que vous pouvez utiliser ou non comme la méditation.

Découvrez Nos Accessoires de Méditation:

5/5 (2 Reviews)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.