Vous avez certainement vu dans les temples et les monastères bouddhistes, différents objets qui représentent une divinité ou autres. Que ce soit pour des pratiques religieuses ou tout simplement pour faire office de décoration, ces objets renferment toute une signification. Découvrez ici différents symboles bouddhistes et leur signification.

Pourquoi les symboles bouddhistes ?

Dans le 4e siècle au 6e siècle avant notre ère, le prince Siddhârta Guatama a commencé à répandre son enseignement sur le bouddhisme. Il évoquait notamment ses souffrances et ses expériences jusqu’à l’atteinte de l’illumination. Comme il s’opposait à accepter des images de lui-même, il utilisait de nombreux symboles différents pour prodiguer son enseignement. Voilà comment sont nés les symboles bouddhistes. Si certains se rapportent au courant religieux qui a découlé de ces enseignements, la plupart représentent des symboles d’éveil spirituel et d’illumination qui sortent de ce contexte religieux.

Icones des symboles bouddhiste
Certains symboles bouddhiste sont très connus

Les huit signes auspicieux du bouddhisme

Les huit signes auspicieux du bouddhisme ou l’Ashtamangala représentent des symboles d’offrandes faites par les dieux, au bouddha, une fois qu’il a reçu l’illumination. Ce sont des symboles, des signatures énergétiques, des outils pédagogiques qui pointent vers des qualités d’esprit éclairé. Ces huit signes sont notamment :

Le parasol ou l’ombrelle

Le parasol ou le parapluie protège de la pluie et de la chaleur du soleil. C’est le symbole de la dignité royale, mais aussi de la protection contre les forces du mal, les souffrances et les différents obstacles dangereux. Il protège contre les accidents, les problèmes, les maladies, les mauvais sorts, etc.

Le parasol peut aussi signifier un abri pour profiter du plaisir d’être à l’ombre. Il procure alors de la joie, de la fraicheur et de la satisfaction d’être débarrassée de la souffrance. Il peut représenter un havre de paix.

Le parasol symbole bouddhiste

Les deux carpes dorées

Dans les temps anciens, les deux poissons symbolisent la rivière Yamuna et la Gange. Par la suite, ils sont devenus le symbole de la bonne fortune, de la chance, mais aussi de la prospérité et de la fertilité chez les hindous. Les bouddhistes l’ont également adopté pour symboliser le courage et la vaillance.

En effet, dans le bouddhisme, les deux poissons dorés qui pratiquent le dharma représentent des êtres vivants qui n’ont pas peur de se noyer dans l’océan, dans la souffrance ou dans les épreuves de la vie. Comme des poissons dans l’eau, ces êtres sont libres et peuvent migrer où ils veulent. C’est le symbole de la renaissance.

Les deux carpes dorées symbole bouddhiste

La conque ou le coquillage

Prenant la forme d’un coquillage, la conque a été utilisée dans de nombreux pays comme corne de combat traditionnelle. Dans les temps anciens, la conque blanche symbolisait la caste Brahmane chez les hindous.

Dans le bouddhisme, la conque blanche symbolise le son du dharma. Elle servait à éveiller les disciples durant les enseignements. Elle pouvait aussi servir de cloche pour inciter les disciples à sortir de leur ignorance spirituelle et accomplir le bien. Ce symbole représente l’éveil à l’ignorance et au non-savoir.

Coquillage symbole bouddhiste

La fleur de lotus

Le lotus est un symbole à part entière de l’Asie. Cette fleur revêt de nombreuses significations positives. La fleur de lotus représente la purification du corps, de la parole et de l’esprit.

La fleur de lotus est exceptionnelle. Elle pousse dans des marécages ou dans des endroits souillés, peu probables. Ses racines sont enfoncées profondément dans la boue. Sa tige pousse à travers l’eau sombre et boueuse. Mais sa fleur, d’une grande beauté, flotte majestueusement sur l’eau.

Dans l’enseignement bouddhisme, la fleur de lotus représente l’élévation de l’âme, à partir de la souffrance jusqu’à l’illumination. Elle symbolise le matérialisme à travers l’eau boueuse, puis l’expérience à travers la tige et l’illumination à travers les fleurs.

Le lotus peut représenter l’éveil, l’élévation de l’âme et la beauté. Il révèle la véritable nature de l’humanité. À chaque couleur de lotus représente une signification :

  • Lotus blanc : Symbole de pureté mentale et spirituelle
  • Lotus rouge : Symbole du cœur, de la compassion et de l’amour
  • Lotus rose : Symbole du bouddha
  • Lotus violet : Symbole du mysticisme
  • Lotus bleu : Symbole de sagesse, de contrôle et de maitrise de l’âme
Fleur de lotus symbole bouddhiste

La roue de dharma ou le Dharma chakra

Le Dharma chakra, aussi appelé la roue de dharma, est le symbole du bouddha. Par la suite, il est devenu le symbole universel du bouddhisme et représente le symbole le plus important dans cet enseignement. La roue du dharma symbolise également les lois et les préceptes du bouddhisme.

Le dharma est une roue à huit rayons. Ces rayons symbolisent le chemin octuple emprunté par le bouddha, de la naissance à la renaissance. Quand le bouddha a parlé de ses premiers enseignements, il les représentait à travers quatre nobles vérités et huit marches. Voilà pourquoi dans certains dessins, la roue possède quatre ou huit branches.

Roue de dharma symbole bouddhiste

La bannière de la victoire

La bannière de la victoire symbolise la victoire du bouddha face au démon Marra. Durant ces expériences, le bouddha a eu à faire au démon Marra. Celui-ci représentait le luxe, la fierté, mais aussi la passion et la peur de la mort. Ce symbole représente également la capacité à surmonter les obstacles et le triomphe sur l’ignorance.

Dans les enseignements bouddhistes, la bannière de la victoire est là pour rappeler aux gens que la fierté et la luxure ne sont pas importantes et qu’il faut se concentrer à l’éveil de l’âme et à l’illumination.

Bannière de la victoire symbole bouddhiste

La vase de trésor ou l’urne de sagesse

La vase de trésors est remplie de choses précieuses. Dans le bouddhisme, cette vase contient des éléments précieux et sacrés à la prospérité intellectuelle et spirituelle. Elle contient la sagesse et la prospérité.

La vase renvoie également à l’abondance. Elle contient la santé, la longévité, la richesse spirituelle et le nectar de l’immortalité. Sur l’embouchure de la vase se trouve un joyau étincelant qui le referme.

Urne de sagesse symbole bouddhiste

Le nœud éternel ou le nœud sans fin

Le nœud éternel prend la forme d’un nouage sans fin. L’entrelacement des lignes de ce nœud représente les liaisons de tous les objets et de tous les êtres sur terre. Les lignes sont liées dans une structure fermée.

Dans la religion, le nœud éternel représente les liaisons entre la religion et les affaires séculières. Mais il peut symboliser également la liaison entre la cause à effet et l’union de la sagesse et la compassion. Il peut aussi représenter le vide et l’interdépendance des phénomènes. Dans d’autres contextes, il représente le karma et la liaison entre passés et le futur.

Le nœud éternel est le symbole de samsara. Le monde du samsara est un monde de souffrance où l’on nait et on meurt en boucle. Il faut le quitter afin d’atteindre ce nirvana.

Nœud éternel symbole du bouddhisme

Les divinités dans le bouddhisme

Outre, les huit auspicieux, le bouddhisme met également en avant plusieurs divinités qu’il considère comme sacrées. Ces divinités représentent des symboles très importants.

Le bouddha

Les statues de bouddha sont très représentatives dans les temples et monastères bouddhistes. Elles sont aussi bien représentées dans les maisons ou les jardins qui aspirent au bien-être, à la zénitude. Les statues de bouddha possèdent plusieurs significations en fonction de la position des mains du bouddha. Certaines symbolisent la méditation, la concentration ou l’enseignement, d’autres signifient protection, richesse, sagesse, bienveillance et bien d’autres.

Tara

Tara est un personnage féminin qui possède des pouvoirs miraculeux. Considérée comme un bodhisattva, elle est libératrice et protectrice des dangers physiques. Elle aide à la compréhension de l’enseignement intérieur et extérieur. Chez les Tibétains, elle est considérée comme la mère de tous les bouddhas. Tara possède 21 formes et peut être symbole de bienveillance, de réconfort, de longévité, de santé, etc.

Tara

Ganesh

Ganesh est une divination présente dans l’hindouisme et le bouddhisme japonais. Il prend la forme d’un corps d’enfant de couleur rouge avec 4 bras et une tête d’éléphant. Il est accompagné de son véhicule qui peut être un rat ou une souris.

Ganesh, chez les hindous symbolise l’union du divin et l’humain. Il est le dieu de l’intelligence, la sagesse, la prudence qui permet de surmonter différents obstacles de la vie. Chez les bouddhistes japonais, il a été introduit dans l’école ésotérique.

Shiva

Shiva est un dieu hindou. Assez complexe, il représente la fin et la mort. Mais chez les hindous, la mort n’est pas la fin. Elle permet de reconstruire un nouveau monde. Shiva possède trois yeux qui représentent le feu, le soleil et la lune. Quand ses yeux se ferment, cela signifie que l’univers prend fin et un nouveau cycle commence. Ainsi, les hindouistes le considèrent comme un dieu bienveillant qui permet de se débarrasser de tout ce qui n’est pas bon pour mieux se reconstruire.

Autres symboles importants dans le bouddhisme

Le bouddhisme est caractérisé par des représentations. C’est pour cela qu’on retrouve de nombreux symboles autant dans l’enseignement que la religion. Voici des objets pratiques que l’on retrouve énormément chez les bouddhistes.

Les moulins à prière

Ce sont des objets cultuels très présents dans le bouddhisme tibétain. Il s’agit d’un objet de forme cylindrique et tournant selon un axe. Il existe dans différentes tailles. Les Tibétains y déposent souvent des mantras ou des prières. Selon la croyance, il faut faire tourner le moulin à prières par la main droite dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela ressemble à la citation d’une prière.

Moulin à prière
Exemple de moulin à prière

Om ou Aum

L’Om est une syllabe mystique tirée de la croyance hindouisme. Il est aussi commun de toute la religion bouddhisme ainsi que certaines religions comme l’hindouisme ou le jaïnisme. Dans celle-ci l’Om représente le premier son de la création. Il symbolise alors les étapes de la vie que sont la naissance, la vie et la mort. Il représente également l’énergie divine et originelle avec laquelle l’univers a été créé. Voilà pourquoi il figure comme le symbole le plus important dans les textes sacrés de l’Inde.

Dans le bouddhisme, L’Aum se compose de trois lettres A, U et M. Elles représentent le corps, l’esprit et la parole du bouddha. Dans la pratique du Yoga, l’Om est le mantra souvent chanté en début de cours. Om Mani Padme hum est le mantra le plus célèbre dans le bouddhisme mahayana. C’est le mantra de la compassion.

Les trois joyaux

Aussi appelés les trois refuges, les trois joyaux sont des bijoux qui ont chacun des significations particulières. Tout d’abord lorsqu’une personne accepte l’enseignement du bouddhisme et qu’il veut l’intégrer dans sa vie, il doit suivre la voie tracée par les éléments précieux.

Le premier joyau représente le bouddha, illuminé. Il symbolise la vraie nature humaine de chacun qui est d’être un bouddha. Le deuxième joyau représente le dharma. Celui-ci symbolise le chemin qui mène vers l’illumination et à l’éveil. Le troisième joyau représente la Sangha qui signifie sacrée ou précieuse.

Les trois joyaux sont associés à trois couleurs : jaune (bouddha), bleu (dharma) et le rouge (sangha). Ils symbolisent aussi l’esprit du diamant.

Le Vajra

Le Vajra signifie foudre ou diamant. C’est un objet rituel qui permet de détruire l’ignorance et d’atteindre facilement l’éveil. Il symbolise l’une des trois branches du bouddhisme : le Vajrayana. L’objet prend la forme d’une massue à tête sphérique légèrement nervurée. Il symbolise en même temps la pureté et l’indestructibilité du diamant ainsi que l’énergie d’un éclair. Dans la vie quotidienne, le Vajra représente la créativité sans fin ou l’activité habile et puissante.

Dorje vajra sur une table en bois sur fond bleu.

Enso

Dans le bouddhisme zen, Enso est un symbole sacré. Aussi appelé « cercle des lumières », il est dessiné à la main comme un cercle grossier, mais il représente beaucoup de choses comme la force, l’élégance, la beauté dans l’imperfection, l’unicité, le moi intime. Il peut aussi symboliser l’état méditatif parfait ou l’illumination.

Les Malas

Les Malas sont des petits objets à caractère religieux. Ils sont composés par 108 grains utilisés par les bouddhistes pour la récitation des mantras dans les prières. Ils sont fabriqués soit en bois, soit en verre ou en pierres semi-précieuses. Le nombre 108 représente le nombre d’épreuves surmontées par le bouddha. Pendant la méditation, on change les perles avec les doigts sans que cela dérange la concentration.

Conclusion sur les symboles bouddhistes

Il existe d’autres symboles reliés à l’enseignement et la religion bouddhisme. Si certains sont indissociables à la pratique religieuse, d’autres sont utilisés pour une pratique de bien-être, pour apporter le calme et le zen. Les symboles bouddhistes vont désormais au-delà de cette pratique religieuse et peuvent accompagner au quotidien.

Laisser un commentaire