Certaines situations dans la vie nous poussent souvent à croire et à se reposer sur des forces spirituelles et sur l’aide de l’Univers. Les maléfices, les mauvais sorts, les malchances ou encore les mauvais esprits et mauvais œil sont les situations contre lesquelles nous devons nous protéger. Mais comment ? Selon les différentes cultures, il existe des symboles puissants qui possèdent des pouvoirs de protection. Découvrez-les.

La Hamsa : ou la main bienveillante

La Hamsa, connue également comme la Khamsa ou la main de Fatma est une main qui représente les 5 doigts, avec un œil au centre de la paume. Le nombre 5 est très puissant et symbolise la bonne fortune et la protection. Elle est utilisée comme un porte-bonheur et représente le symbole universel de protection contre le mauvais œil.

Origine de la Hamsa

Le symbole de la Hamsa possède de nombreuses origines. Dans de nombreuses cultures et religions, elle représente la main d’un personnage spécifique, comme Fatima Zahra la fille du prophète Mohammed ou encore Marie la mère de Jésus. Chez les Juifs, elle représente Miriam, sœur du prophète Moïse. Chez les bouddhistes, elle est combinée aux chakras ou énergies du corps.

Illustration de Hamza ou la main de Fatma

Signification de la Hamsa

Selon l’origine de ce symbole, si une personne vous regarde avec de mauvaises intentions, la Hamsa déploiera toute son énergie pour empêcher cette personne de vous nuire. Toutes religions confondues considèrent que la Hamsa ou la main de Fatma a le pouvoir de protéger contre le mal. En outre, la Hamsa peut également signifier la divinité. Combiné aux chakras, il permet d’échanger le flux de l’énergie dans le corps et de guérir tous les maux et douleurs de l’âme ou du corps.

La main de Fatma est souvent portée en amulette ou sur un bijou. Elle est généralement de couleur bleue, mais cela dépend des cultures. Certaines ajoutent des couleurs et des motifs sur la main de Fatma.

L’œil d’Horus ou l’œil protecteur

L’œil d’Horus ou « The Eye of Ra » se présente sous la forme d’un soleil avec au centre un œil. Aussi appelé Wedjat ou Oudjat, c’est un puissant symbole de protection de l’Égypte antique. Wedjat signifie « ensemble ».

Origine de l’œil d’Horus

L’œil d’Horus tire son origine d’une croyance égyptienne. Horus, un faucon divin de la mythologie égyptienne était destiné à protéger le pharaon dans ce monde-ci et dans l’au-delà. Les marins d’Égypte et de l’Orient, peignaient également leur bateau avec l’œil d’Horus sur l’avant de leur navire pour garantir la sécurité sur les eaux et dans les mers. En outre, le faucon représente la force physique et l’élévation spirituelle.

Hiéroglyphes Egyptiens sur une stelle représentant l'Oeil d'Horus
Stelle égyptienne représentant l’Oeil d’Horus (en haut à gauche)

Significations de l’œil d’Horus

L’œil d’Horus symbolise la clairvoyance, l’omniscience et la protection. Cet œil peut tout voir et rien ne lui échappe. Il permet de voir les mauvais coups de destin et d’anticiper les actions nécessaires pour le contourner ou pour s’en protéger. L’œil d’Horus symbolise également la connaissance et l’intégrité. Il chasse les mauvais esprits et apporte la fertilité et la santé. Il est aussi capable de protéger contre les maladies.

L’œil d’Horus est souvent porté en amulette. Il peut représenter un simple œil (de couleur doré) ou un œil placé à l’intérieur du soleil.

L’attrape-rêve : la toile d’araignée capteur de rêves

L’attrape rêve est un symbole de protection amérindien. Il prend la forme d’un cercle avec à l’intérieur des fils tissés à la façon d’une toile d’araignée. Une perle est placée au centre tandis que des plumes, des perles ou des rubans sont attachés sur la partie basse du cercle.

Origine de l’attrape-rêve

L’attrape-rêve a de nombreuses origines. Les Indiens originaires de Canada parlent d’une reine-araignée qui protégeait les enfants de la tribu. À mesure que la tribu se multipliait, la reine ne pouvait plus veiller sur tout le monde. Elle tissa alors de nombreuses toiles afin de protéger tous les enfants de la tribu.

En Amérique du Nord, la légende raconte qu’un homme qui partait chercher à manger pour sa famille s’est retrouvé avec un démon maléfique et qui par la suite lui fit faire des cauchemars. Un jour, lorsqu’il retourna dans la forêt, il tombe dans le sommeil au pied d’un arbre. À sa grande surprise, il ne fit pas de cauchemars, mais il aperçut un cercle en toile d’araignée sur l’arbre, qu’il considérait comme sa protection.

Un attrape-rêve au coucher du soleil
Un attrape-rêve

Significations de l’attrape-rêve

L’attrape-rêve est un symbole de protection contre les cauchemars et les mauvais esprits. Il représente une passoire qui filtre les rêves. La nuit, l’attrape-rêve capture les cauchemars et laisse aller les bons rêves. Cet objet a pour but de protéger contre toute sorte de malignité.

L’attrape-rêve peut être posé au dessus du lit ou encore à la fenêtre de la chambre. Il est aussi possible de le porter comme un bijou ou de faire un tatouage attrape-rêve. Il existe désormais de nombreuses formes et couleurs d’attrape-rêve.

Le nœud celtique : le symbole infini

Le nœud celtique représente la forme de boucles complètes qui s’entrelacent. Un seul fil est utilisé pour composer les boucles. Le symbole n’a ni début ni fin et représente les mystères de la vie, de la mort et de l’éternité. C’est l’un des symboles les plus utilisés par les Celtes.

Origine du nœud celtique

Le nœud celtique trouve son origine dans les années 450 apr. J.-C. Les Celtes dessinaient le symbole sur les murs, sur les œuvres d’art ou sur des mosaïques de sols romaines. Les nœuds ont été également retrouvés dans l’architecture et l’illumination de livres de l’Empire byzantin. On retrouve également d’autres illuminations des livres dans l’art éthiopien, à l’époque médiévale et dans l’art islamique.

Noeud celtique sur une pierre tombale
Noeud celtique sur une pierre tombale

Signification du nœud celtique

De nombreuses traditions religieuses possèdent leur propre signification du nœud celtique. Dans toutes les croyances, le symbole caractérise surtout l’interconnexion et la continuité de la vie. Il peut être considéré comme le nœud de la Trinité ou encore comme le nœud de l’amoureux. Le nœud celtique représente également une protection contre les forces du mal, la malchance, les ondes négatives ou encore les forces spirituelles malfaisantes.

Le symbole du nœud celtique peut être porté comme un bijou, une amulette. Il est aussi possible de se faire tatouer le symbole sur le corps. En outre, on le retrouve également dans des dessins, des peintures ou des œuvres d’art.

La triskèle : une protection puissance trois

La Triskèle est un symbole de protection d’origine celtique. Aussi épelé triskèle ou triscèle, il est formé de 3 spirales jointes par un point central. Les 3 branches, de même forme, pointent vers le même sens. Il évoque l’idée d’un cycle. La triskèle représente également trois jambes qui se tournent autour d’une tête humaine.

Origine de la triskèle

L’histoire de la triskèle remonte en 3200 avant notre ère. Le symbole était déjà présent sur les tombeaux néolithiques de Newgrange en Irlande. Il est gravé sur les pierres qui ornent le devant du tombeau. Le symbole a été utilisé durant l’âge de Fer (entre le 10e au 12e siècle avant J.C.). Plus tard, il a été associé à la culture bretonne puisqu’il a été réutilisé en 1914 dans les revues nationalistes bretonnes.

Triskèle, symbole celte gravé dans la pierre dans une abbaye en Irlande
Une triskèle gravé dans la pierre

Significations de la triskèle

Les trois branches de la triskèle forment les 3 éléments : l’eau, la terre et le feu. Il est aussi symbolique du chiffre 3 qui est le premier symbole de la trinité. Chez les bouddhistes, le nombre 3 fait référence aux trois caractéristiques de l’existence, dont l’impersonnalité, l’impermanence et l’insatisfaction. Trois est également considéré comme un nombre fondamental qui exprime l’intellectuel, le spirituel et la divinité. La triskèle est utilisée comme porte-bonheur qui protège des malchances et des ondes négatives.

Le Triskèle peut être portée comme bijou, ou amulette. Il est possible également de se faire tatouer le symbole sur différentes parties du corps.

Le parasol : une protection fraîche

Le parasol fait partie des symboles de protection les plus connus dans la religion bouddhiste. Le parasol prend la forme d’une coupole maintenue en haut par une poignée verticale. Cette forme est identifiée à l’axe mundi ou l’axe central qui soutient le monde.

Le parasol et ses origines selon les traditions

Dans la religion bouddhisme, le parasol ou Châtra est porté au-dessus d’une divinité ou d’un personnage important. Il indique que la personne qui se trouve sous le parasol était considérée comme une divinité ou un soutien spirituel. Les bouddhistes utilisaient généralement les parapluies ou les parasols pendant les rites religieux ou les cérémonies dans les temples. En Inde, le grand parapluie a été déifié en la déesse Sitapatra (celle qui possède mille bras et pieds). Au Tibet, le parasol est utilisé par les chefs religieux ou à des personnalités exaltées comme le Dalaï-Lama.

Illustrattion du parasol Bouddhiste

Signification du parasol

Le parasol est utilisé pour se protéger de la chaleur et des intempéries. Mais dans le bouddhisme, cet objet symbolise la sagesse, la compassion et la bienveillance. Ainsi, le parasol protège également contre les ondes émotionnelles, les énergies négatives. La fraicheur de son ombre apporte une protection efficace contre la chaleur de la souffrance, du désir et d’autres forces spirituelles négatives.

Le parasol existe aujourd’hui dans de nombreuses formes géométriques, de couleurs et de tissus. Il est porté dans les plus grandes cérémonies religieuses. Vous pouvez aussi vous en servir comme objet de décoration qui vous protègera contre les mauvaises intentions.

Conclusion sur les symboles de protection

Les ondes négatives et les forces du mal sont bien présentes dans la vie quotidienne. Elles peuvent être partout, sans même que l’on ne les aperçoive. Pour les combattre, il est important de s’armer au quotidien en portant un bijou avec des symboles de protection, ou des amulettes. N’hésitez pas à choisir le symbole qui saura mieux vous protéger de vos ondes négatives.

Laisser un commentaire