La vie moderne a éloigné de nombreux êtres humains de leur féminin sacré. Pourtant, cette énergie est précieuse à l’épanouissement de l’âme. Véritable pouvoir intérieur, elle permet de développer de nombreuses qualités indispensables au bien-être comme à la réussite. Découvrons tout de suite ensemble comment se reconnecter à cette extraordinaire essence féminine

Qu’est-ce que le féminin sacré ?

Il est difficile de définir le féminin sacré avec des mots terrestres. Le féminin sacré n’est pas quelque chose de tangible. Il s’agit plutôt d’une énergie, d’une essence, d’une force créatrice, d’une dimension divine… peu importe le terme employé, le féminin sacré se cache en chacun de nous.

En choisissant d’emprunter cette voie initiatique, il devient possible de développer des qualités inhérentes à l’énergie féminine, telles que l’accueil, l’écoute, la douceur, la lucidité, l’empathie, ou encore le don de soi et l’amour inconditionnel… tant de bienfaits qui manquent à ce monde.

Cependant, le féminin sacré ne se limite pas à ces propriétés. Le féminin sacré, c’est aussi reprendre contact avec la femme sauvage. La femme sauvage, appelée aussi parfois la louve, est un être puissant, intuitif, guérisseur, sensuel, naturellement connecté aux autres mondes.

Jeune femme devant un verrou représentant le féminin sacré
Le féminin sacré est une essence divine

Le féminin concerne-t-il seulement les femmes ?

Spontanément, nous aurions tous tendance à penser que le féminin sacré est uniquement une affaire de femmes. Il est vrai que le féminin sacré est une énergie liée au féminin. Cependant, dans l’univers, les choses ne sont jamais aussi simples que cela. Tout n’est que nuances de gris…

Il existe en chaque individu, indifféremment de son sexe, une part de féminin et de masculin sacré. Ces deux polarités ne sont pas là pour s’opposer, mais pour se complémenter. On peut imaginer que le féminin conçoit quand le masculin concrétise, et l’un comme l’autre est indispensable !

Cela va donc peut-être vous étonner, mais les hommes aussi peuvent, et même doivent, développer leur part de féminin sacré ! On observe d’ailleurs dans nos sociétés occidentales un refoulement de cette énergie chez une grande partie des hommes. Les hommes sont conditionnés depuis toujours à se couper de leur sensibilité, et à renier leurs émotions, comme s’il s’agissait de quelque chose de honteux.

Pourtant, cette dimension fait partie de l’être humain, et se doit d’être exploitée. Elle est même indispensable à un monde plus juste, à de meilleures relations humaines, et au bonheur !

Comment exploiter son féminin sacré ?

Se reconnecter à son féminin sacré n’est pas toujours une démarche facile. Il s’agit même parfois d’une route longue et tortueuse. Cependant, il est tout à fait possible de cheminer paisiblement vers cet objectif ambitieux. Voici quelques conseils pour se réconcilier avec son énergie féminine

Se reconnecter à ses émotions

Depuis la naissance, nous sommes conditionnés à renier notre féminin sacré. En effet, nous vivons dans une société qui nous invite à réprimer nos émotions.

Dès le plus jeune âge, il est possible d’entendre des phrases comme : « arrête de pleurer, tu n’es pas un bébé », « ne pleure pas, tu es un grand », « prend sur toi, et arrête ton cinéma ». 

Même dans le milieu professionnel, on nous dit que pour gravir les échelons, il ne faut pas faire de sentiments. L’intelligence rationnelle est souvent valorisée au détriment de l’intelligence émotionnelle. De manière générale, l’empathie est vue comme un excès.

Insidieusement, on nous apprend que les émotions sont honteuses, et qu’écouter nos ressentis est une faiblesse. Pour répondre à des normes sociales, l’être humain se coupe alors de la richesse de son univers intérieur, qu’il perçoit comme une vulnérabilité à ne jamais montrer.

Se reconnecter à ses émotions est un premier pas vers le féminin sacré. L’écoute des émotions est liée intimement à l’énergie féminine. Pour recontacter son féminin sacré, il faut donc apprendre à s’écouter. Cela passe par l‘écoute du corps comme l’écoute des sentiments.

Lorsque vous vous sentez mal à l’aise, demandez-vous toujours : quelle est l’émotion qui domine dans l’instant présent ? Il existe un large panel d’émotions : la tristesse, la colère, l’humiliation, la jalousie, la peur… la langue française ne manque pas de termes !

Une fois l’émotion identifiée, ne cherchez pas à la combattre. Plus une émotion est repoussée, et plus elle est intense. L’émotion chez l’être humain fonctionne comme un système d’alarme. Elle vise à attirer notre attention sur quelque chose. Lorsque nous l’ignorons, elle sonne de plus en plus fort. Le féminins sacré nous invite à accueillir nos émotions avec bienveillance.

Il est question d’accepter l’émotion telle qu’elle se présente, sans jugement. Vous pouvez même la remercier d’exister, car elle a une véritable fonction psychique. Les émotions doivent vous guider, vous aider à faire des choix, ajuster certaines situations de votre existence…

S’accepter tel que l’on est

Nous essayons tous de correspondre à certains critères de beauté ou de réussite. La société définit à notre place ce qui est ou non estimable. Si bien que nous nous épuisons à rentrer dans un moule, parfois même au prix de notre santé physique et psychique.

Le féminin sacré, c’est aussi apprendre à accepter ses imperfections, avec bienveillance. Il ne s’agit pas de se complaire dans ses erreurs, mais tout simplement de prendre le temps dont on a besoin pour évoluer, et de ne pas vouloir absolument ressembler aux standards imposés.

Dans notre société intransigeante, il faudrait être toujours au top. Pourtant, l’humain, comme le reste de la nature, est soumis à des cycles, des variations, des changements, des évolutions… La vie n’est pas un long fleuve tranquille, mais une cascade aux mille surprises ! Vivre en accord avec ce principe universel est l’un des plus beaux cadeaux que vous puissiez vous offrir.

Silhouette de femme au soleil
S’accepter pleinement est indispensable au féminin sacré

S’ancrer dans l’instant présent

Le féminin sacré existe dans le « ici et maintenant ». Trop souvent, nous avons tendance à vivre dans le passé ou le future. La plupart de nos inquiétudes ne sont pas liées au présent, mais bel et bien à ce qui s’est passé, ou ce qui pourrait se passer.

Nous passons alors la plus grande partie de notre temps à stresser pour des choses que nous ne pouvons pas changer, ou qui n’arriveront peut-être jamais ! Se reconnecter à son féminin sacré, c’est aussi faire taire le mental pour mieux entendre le cœur.

Le féminin sacré nous rappelle que nous disposons tous d’un savoir inné. Ce dernier se révèle à nous lorsque nous cessons de courir dans tous les sens. Il est donc question de se recentrer sur soi-même, de lâcher-prise, de revenir à l’essentiel, et de faire confiance à la vie

Apprendre à respecter ses limites

Lorsque les émotions sont réprimées, nous ne sommes plus en mesure de connaître nos limites. En effet, il faut être à l’écoute de son ressenti pour savoir quand « c’est trop ».

Un être humain peut facilement dépasser ponctuellement ses limites. Cependant, plus il tire sur la corde, et plus l’épuisement physique ou psychologique s’accumule. Il n’est alors pas rare de voir de nombreux individus faire un burn-out.

Le burn-out est typique de notre société productiviste, où il faut aller toujours plus vite, toujours plus fort, toujours plus grand… bien souvent au prix de sa santé !

Le féminin sacré implique le respect de soi, et le respect de soi passe indéniablement par le respect de son corps, de ses besoins, de ses possibilités.

Il est indispensable de savoir dire « non » pour éviter que l’environnement empiète sur notre espace vital. Se préserver est le meilleur moyen d’apporter sa puissance au monde. Pour aider les autres, il faut déjà  être bien en soi-même. L’amour de soi est la base pour aimer autrui !

Faire confiance à sa petite voix intérieure

Le féminin sacré est profondément lié aux autres mondes. Exploiter son féminin sacré, c’est faire confiance à la puissance de son intuition.

Dans notre société moderne, on a tendance à oublier le savoir interne à tout être humain. On ne concentre notre attention que les connaissances apprises dans les livres…

Pourtant, chaque être humain dispose d’une petite voix intérieure. Cette petite voix est difficilement explicable rationnellement. Elle s’exprime par des impressions, des images, des ressentis, des flashes… Il s’agit avant tout d’émotions extrêmement intenses, soudaines et inexplicables.

Il est important de savoir écouter sa petite voix intérieure, car elle a beaucoup de choses à vous apprendre. Il faut parfois oser se laisser guider par ses capacités intuitives

Votre petite voix vous parle à chaque instant. C’est vous qui décidez ou non de l’écouter. Si vous faites trop de bruit, vous risquez de ne pas l’entendre. Mais si vous vous recentrez sur vous-même, dans l’humilité et le silence, vous distinguerez ces mots du cœur !

Femme faisant du yoga avec des fleurs de lotus et des couleurs dégradées de Chakra

Recevoir l’autre sans condition

Nous avons tendance à nous juger durement, et à juger durement les autres. Depuis tout petit, on nous montre que l’amour est conditionnel, et qu’il faut entrer dans des normes pour en bénéficier. Si bien que nous ne pensons mériter l’amour qu’au travers de la performance.

Il en va de même dans notre rapport aux autres. Nous attendons beaucoup de nos proches. Nous les évaluons selon nos propres critères subjectifs. Nous n’hésitons pas à faire preuve de chantage affectif et autres techniques inconscientes de manipulation.

Le féminin sacré est l’énergie maternelle de l’accueil et de l’acceptation. Elle enveloppe chacun d’un amour profond et inconditionnel. Elle soutient, elle écoute, elle réconforte.

Faire briller son féminin sacré, c’est donc aussi apprendre à recevoir ses semblables. Il faut déconstruire ses préjugés, et cessez ses projections, pour en revenir à l’essentiel, et réapprendre le vrai plaisir à être ensemble, sans attentes ni conditions.

Ajuster ses actes à ses valeurs

Avez-vous déjà entendu parler de la dissonance cognitive ? La dissonance cognitive apparaît lorsque nos actes ne sont pas en adéquation avec nos valeurs ou nos aspirations profondes.

Bien souvent, nous agissons négativement, tout en cherchant une multitude d’excuses à nos comportements. « Je n’ai pas le choix », « tout le monde le fait », « si j’agis seul, ça ne changera rien »… on a tous nos arguments faussement déculpabilisants.

Mais au fond de nous, on sait pertinemment que l’on est pas sur le bon chemin. On ressent cette sorte de petit pincement au cœur très désagréable.

Le féminin sacré, c’est aussi la capacité à reprendre ses responsabilités, et à redevenir acteur de son existence. Pour cela, il est indispensable d’oser sortir de sa zone de confort, et agir de manière juste, parfois même à contre-courant de la majorité.

Exploiter son féminin sacré, c’est faire le choix d’une vie qui résonne avec ses besoins et ses envies. C’est également choisir d’avoir un impact positif sur le monde !

Prendre conscience de ses cycles

Ce dernier conseil s’adresse principalement aux femmes. La femme vit physiologiquement des cycles. Son corps tout entier fonctionne au rythme de la nature. Se connecter à son féminin sacré implique de vivre en adéquation avec ces différents passages naturels.

Il est important d’apprendre à connaître ses cycles, et de les vivre pleinement. Chaque moment du cycle correspond à une énergie, et donc un état d’esprit bien spécifique. Certains moments seront plus propices à la réalisation, d’autres à la réflexion, d’autres encore au repos…

Conclusion sur le féminin sacré

La femme sauvage est avant tout seule qui fait de son corps un allié. Le féminin sacré est une merveilleuse énergie à développer. Bien que le chemin s’annonce long, chacun peut l’entamer à son rythme, avec bienveillance. Aviez-vous déjà entendu parler du féminin sacré ? Si oui, avez-vous commencé à vous y reconnecter ? N’hésitez pas à faire part de vos expériences en commentaire !

Laisser un commentaire