Lorsqu’on parle de croyances et concepts philosophiques venus d’Asie, on pense fréquemment au symbole du Yin Yang. Cependant, bien que populaire, il est fréquent de ne pas connaître la signification exacte de ce symbole. Alors qu’en est-il réellement ? D’où vient-il, et quelle portée a-t-il ?

Les origines

L’histoire de ce symbole est peu connue, bien qu’il joue un rôle important dans la philosophie chinoise, on ne sait pas bien quand cette théorie est apparue. Les premiers textes présentant ce symbole remontent au 3e siècle avant notre ère, mais rien ne dit qu’il n’est pas apparu avant.

Ce symbole a été utilisé en premier par Zou Yan. Ce dernier était un philosophe, un cosmologique et un universitaire qui vivait en Chine ancienne. Sa théorie principale repose sur le fait que l’apparition de la vie provient de 5 phases successives : le feu, l’eau, le métal, le bois, et enfin la terre. D’après lui, ces phases sont en changement permanent suivant qu’elles se trouvent dans un état de Yin ou de Yang.

Certaines personnes parlent de la formation du Yin et du Yang lorsque l’univers a émergé, créant un véritable chaos responsable de la création de ces deux forces. D’autres personnes pensent que la mise en place d’un équilibre entre ces deux forces a permis la création du premier être humain. Plusieurs théories sont donc fondamentalement liées à ce symbole.

Le Yin Yang semble également être le fondement du taoïsme et du confucianisme. Ces deux courants se concentrant chacun d’entre eux sur une partie du symbole : le Yin pour le taoïsme et le Yang pour le confucianisme. En dehors de ces courants de pensée, la théorie du Yin et du Yang a eu aussi un impact considérable sur les sciences, puisque ce symbole se retrouve de nombreuses fois dans un des plus vieux livres de médecine chinoise : le Huangdi Nei Jing Suwen.

À travers les siècles, le symbole a perduré, et aujourd’hui il possède le même sens qu’il y a plus de 1000 ans.

Yin Yang sur fond gris
Symbole du Yin et Yang

Définition et composition du Yin Yang

Le Yin Yang est formé d’un cercle dans lequel se trouvent deux parties. Une partie noire avec un point de couleur blanche et une partie blanche avec un point noir. De par sa nature, le symbole forme un tout et ne peut exister sans son cercle, l’une ou l’autre de ses parties, ou les points. Voici la signification des différents éléments qui composent le symbole :

Le cercle :

Le cercle symbolise notre univers, celui dans lequel on vit. Il est composé de forces qui s’opposent et qui, lorsqu’elles se confrontent, provoquent des mouvements et évolutions dans ledit univers. Le rond symbolise donc le mouvement perpétuel du monde dans lequel nous vivons, grâce au travail de deux énergies contraires (le Yin Yang).

Le Yin et le Yang :

Le Yin et le Yang sont donc deux énergies opposées, mais qui font partie d’un ensemble complexe. D’après la cosmologie chinoise, le Yin (partie noire) est associé à l’obscurité et à l’eau. Le Yang (partie blanche) s’associe à la lumière et à la terre. Le Yin est globalement vu de façon négative et le Yang de façon positive. On réfère également le Yin au dominé et le Yang au dominant. Cette décomposition binaire peut s’appliquer aux phénomènes statiques et dynamiques.

Le Yin peut représenter :

  • La féminité
  • La passivité : Le Yin est plutôt une énergie à tendance réceptive.
  • L’intuition : énergie qui présente un grand sens de l’intuition et de la compréhension des différents éléments qui composent notre univers.
  • La création : toute la créativité réside dans le Yin
  • La lune : les différentes phases de la lune peuvent affecter le Yin
  • L’obscurité
  • Le froid : L’obscurité provoque le froid, qui s’oppose à la chaleur du Yang
  • La soumission : énergie calme
  • La nuit : liée à l’obscurité
  • La douceur : liée à la soumission, cette énergie est calme, flexible et généreuse
  • La tranquillité
  • L’eau plate : le Yin rappelle l’eau contenue dans les rivières, les lacs, les eaux profondes, etc.

Le Yang représente quant à lui :

  • Le masculin
  • L’action : le Yang, de par sa masculinité, est une énergie puissante et énergique.
  • L’eau active : les courants dans les rivières, les océans et les marées montantes.
  • La logique : au contraire du Yin plutôt créatif, le Yang représente la logique en toutes choses
  • L’illumination : le Yang illumine l’obscurité produite par le Yin
  • La brillance : en lien avec l’illumination
  • Le soleil : les mouvements du soleil affectent l’énergie yang
  • La lumière
  • La dominance : le Yang domine et impose sa force en comparaison du Ying où l’on retrouve la soumission
  • La force
  • La chaleur : la force et le soleil du Ying procurent de la chaleur
  • L’expansion : sa force et son action lui permettent de pouvoir être en expansion constante, bien que freinée par le Yin
  • La dureté :  au contraire du Yin doux et flexible
  • Le mouvement
  • Les montagnes : la force du Yang s’exprime à travers ces montagnes qui s’élèvent vers les cieux

Les deux points :

Les deux points blanc et noir rappellent que chaque chose n’est jamais toute blanche ou toute noire, il y a toujours une part de l’une dans l’autre et inversement. Ainsi ils démontrent que rien n’est absolu. Par exemple, il y a toujours une part de bien chez quelqu’un de méchant, et l’inverse est aussi vrai. Le blanc a besoin du noir pour exister, tout comme le noir a besoin du blanc.

La ligne de séparation :

Une ligne courbe en forme de S sépare les deux zones. Cette fluidité en S rappelle que les deux parties s’opposent tout en se poussant et en se cédant du terrain. Ainsi, l’une et dépendante de l’autre et vice-versa. Le Ying et le Yang se soutiennent entre eux, et parviennent à former un tout. Si tel n’était pas le cas, l’équilibre entre les deux forces n’aurait pas lieu.

Les cinq points qui définissent le Yin Yang

  • Les deux entités ne sont pas absolues

En d’autres termes, les choses ne sont pas 100% sombres ou 100% claires. Les deux entités sont interdépendantes, et elles ne peuvent exister sans leur contraire. Un des exemples les plus concrets concerne la nuit qui se transforme en jour, et ce dernier qui se transforme en nuit.

  • Elles ne sont pas statiques

Les deux entités sont constamment en évolution et en mouvement. Ils changent régulièrement de taille l’un par rapport à l’autre, mais finissent toujours par s’équilibrer. Exemple : la durée des nuits qui varie en fonction des changements de saison.

  • Le Yin Yang forme un ensemble

Aucune entité ne peut exister complètement sans sa moitié. Si l’une grandit ou diminue, l’autre sera modifiée également de manière opposée.

  • Les entités peuvent être déséquilibrées

Des déséquilibres peuvent être observés entre le Yin et le Yang. L’un est généralement en excès, tandis que l’autre est diminué. Un léger déséquilibre n’est pas tellement mauvais. Toutefois, s’il persiste dans le temps, ou qu’il est trop important, on ne le considère pas comme quelque chose de bon.

Par exemple, dans le domaine de la santé, chaque entité doit être équilibrée pour considérer que nous sommes en bonne santé.

  • Le Yin et le Yang peuvent être divisés en d’autres entités

Chaque entité peut se subdiviser en plusieurs autres entités. Par exemple, un aspect d’obscurité peut être divisé en obscurité totale ou en pénombre.

Le Yin Yang dans la vie quotidienne

Le Yin Yang se retrouve dans notre vie de tous les jours, dans la nature, etc. Vous pouvez tout d’abord le voir dans la succession des différentes saisons au cours de l’année, qui n’est ni plus ni moins qu’un cycle dépendant d’un équilibre et d’une harmonie. Les deux entités se retrouvent également dans le cycle du jour et de la nuit, et dans celui des marées océaniques diurnes et nocturnes. Autre exemple, le symbole se voit au niveau des émotions que l’on peut ressentir, comme la joie et la tristesse ou encore le bonheur et le malheur.

Une pratique corporelle de respiration et de mouvements physiques, baptisée le Qigong, utilise les principes du Yin Yang. Le haut du corps correspond ainsi au Yang, tandis que le bas correspond au Yin. Le centre du corps et l’endroit où les deux énergies se rencontrent et forment un tout. C’est véritablement le point d’équilibre.

Yin et le Yang avec du poivre et du sel sur une vieille porte de fond
On retrouve le Yin et le Yang dans la majorité des éléments de notre vie

Le Ying Yang et le Feng Shui

Le Feng Shui est un art millénaire cherchant l’harmonie environnementale d’un lieu de manière à favoriser la santé, le bien-être et la prospérité des habitants. Il est basé sur les deux énergies Yin et Yang. Au sein de notre lieu de vie, chaque pièce peut être assimilée au Yin ou au Yang en fonction de son activité. Le Yin et le Yang se doivent d’être en accord et en équilibre pour assurer une bonne circulation de l’énergie QI (chi) au sein de la maison. L’énergie chi doit en effet trouver un environnement harmonieux lors de sa circulation. Si le Yin et le Yang sont déséquilibrés, il faudra rétablir cet équilibre afin de ne pas perturber et déséquilibrer à son tour le chi. Sinon les occupants de la maison doivent s’attendre à souffrir de maladies, de pertes financières, de problèmes sociaux ou professionnels.

Les règles en matière de Feng Shui peuvent être diverses et variées, par exemple :

  • Une porte obstruée empêchera la libre circulation de l’énergie chi. Cet obstacle peut en entraîner aussi dans tous les domaines de votre vie. Plus la porte sera accueillante, plus l’énergie circulera de façon bénéfique.
  • Les escaliers doivent également être correctement placés. Un escalier le long d’un mur donnant sur l’extérieur n’empêchera pas l’énergie chi de circuler dans votre maison, mais un escalier central si. Cela pourrait provoquer notamment des pertes financières.
  • La cuisine devra être placée préférentiellement à l’arrière d’une maison, plutôt qu’à l’avant visible dès l’entrée, afin de ne pas empêcher la circulation du chi.

Conclusion

Le Yin Yang est donc un symbole millénaire, mais toujours d’actualité. Cette dualité constante entre deux énergies puissantes est source de fantasmes et de passions pour nous occidentaux, mais elle reflète un véritable art de vivre au quotidien, chez soi et avec son entourage. Le Yin Yang permet également de comprendre comment fonctionne le monde et comment l’améliorer afin que chacun s’y sente au mieux. Chacun peut s’approprier cette philosophie de penser, et l’adapter à sa propre vie.

Vous est-il déjà arrivé de penser à ce concept ? L’avez-vous déjà pratiqué au quotidien ? Le Feng Shui est-il un art et un mode de vie qui vous intéresse ? N’hésitez pas à nous faire savoir votre ressenti, à laisser des commentaires, et à partager cet article autour de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.