Nous allons ensemble apporter un peu plus de lumière sur ce terme très fréquemment utilisé. Parfois, cela est fait de manière naturelle à travers la célèbre expression « J’ai un mauvais Karma ».

Mais dans le fond, qu’est-ce que cela veut réellement signifier ? Existe t-il de bon ou mauvais Karma ? Quelles sont les lois universelles régissant cette dernière ?

Il temps de percer les mystères d’un mot qu’une majorité de personnes emploie, sans pour autant maîtriser la réelle signification.

Qu’est-ce que le Karma ?

La loi du karma a le même principe que la loi de l’action et de la réaction dans notre monde matériel. Par exemple, si nous frappons la table avec la main, la table frappera cette dernière avec le même pouvoir. Nous ressentirons alors une forme de douleur due au choc. Cela est assez métaphorique, mais très représentatif.

La loi du karma signifie que certaines situations que nous vivons aujourd’hui sont le résultat d’évènements passés, qui ont été déclenchés par notre comportement ou nos actions. Si nous avons fait quelque chose qui a eu un impact négatif, alors nous parlons de « mauvais Karma ». Si nous faisons quelque chose de bien, nous parlons de « bon Karma ». Ainsi, le mystère est partiellement percé !

Un bon Karma est, par exemple, une personne qui mène une très belle vie sans avoir à faire un effort particulier. Le Karma commence à travailler avec nos premiers actes en tant qu’être humain, qui possède un égo. Aussi, le Karma est une conséquence, une cause à effet provoquée par notre libre arbitre.

Ainsi, dans son développement, l’être humain ne suivait d’abord que ses propres besoins et désirs. Puis les conséquences de ses actes ont commencé à se manifester, certains choix ont donné de bons résultats et d’autres ont eu des résultats négatifs. Par conséquent, cette prise de conscience nous permet de comprendre que l’on peut influencer notre propre subconscient et le modifier à l’aide de la méditation par exemple. L’être humain naît avec certaines compétences, caractéristiques personnelles et caractères qu’il peut rectifier ou améliorer par sa propre volonté.

Papillon sur une onde
la loi du Karma dit que « chaque action provoque une réaction » tel l’effet papillon

La loi d’attraction

Outre le fonctionnement du Karma, il existe un autre aspect qui influence notre vie qui est le partenaire idéal du Karma. C’est notre façon de penser et de ressentir.

Cet aspect s’appelle : la Loi de l’Attraction. Nous pouvons percevoir chaque situation sous un point de vue positif ou négatif. La manière dont nous prenons certains événements influence ce qui entrera dans notre vie. D’ailleurs, je vous recommande le long-métrage « Le Secret » disponible sur Netflix !

De plus, avant qu’une âme naisse, elle peut choisir de quelle manière elle gérera l’énergie karmique (karmique : issu du mot Karma) accumulée. Cela peut être fait de manière positive ou négative. Mais si une âme vibre avec un faible niveau d’énergie et de compréhension, elle ne peut pas choisir et éviter certaines choses : elle doit les expérimenter. En ce sens, le Karma doit se manifestera dans la vie à venir, que nous le voulions ou non.

Cependant, je peux comprendre que nous ne voulions pas faire l’expérience de choses négatives et douloureuses. Mais dans certains cas, le libre choix n’est pas possible. C’est une expérience à passer en dépit du Karma accumulé par le passé. Cela reste nécessaire et important de ressentir les conséquences de notre propre création.

Enfin, si une personne a suffisamment de temps, d’ouverture d’esprit et d’opportunité dans sa vie pour accorder du temps à des enseignements plus spirituels, c’est bon signe. Une personne tournée vers la spiritualité s’orientera de façon naturelle vers ce à quoi elle est rattachée au niveau karmique. Ainsi, elle nourrira avec bienveillance et positivité son énergie karmique, afin de favoriser son Karma.

L’effet « papillon »

Comme nous l’avons vu, la loi du Karma dit que « chaque action provoque une réaction ». Cependant, il est impossible de prédire quelle pourrait être cette réaction. C’est comme : l’effet papillon.

Bien plus qu’une oeuvre cinématographique incluant Ashton Kutcher, l’effet papillon demeure aussi une référence karmique. L’effet papillon est l’idée que de petites actions ou choses peuvent avoir des impacts importants. Cela peut aussi s’assimiler à la loi des 20/80 de Pareto : 20% de nos actions sont responsables de 80% de nos résultats. Autrement, un détail peut tout changer.

Parfois il suffit d’ajuster la courbe de quelques millimètres pour provoquer de grands changements. Dans le cadre du Karma, cela vient à briser un schéma pour éviter qu’il ne se répète. Dans le cadre de l’effet papillon, cela vient à pouvoir prédire des conséquences potentielles permettant d’entraver un Karma négatif.

Comment reconnaître un « mauvais » Karma ?

Où que vous alliez ou peu importe la personne que vous rencontrez, vous ferez face à la même situation dans différentes circonstances.

Par exemple, vous aurez tendance à argumenter lorsque quelqu’un a une opinion différente de la vôtre. Naturellement cela conduit généralement à des discussions houleuses. Ce type de situations que vous créez inconsciemment éloignera certains individus de votre vie ; que cela soit de votre propre volonté ou non. Vous vous sentirez alors isolé d’une certaine manière et vous vous demanderez pourquoi vous ne pouvez pas créer de relations stables.

C’est l’un des obstacles karmiques qui peut vous empêcher d’évoluer spirituellement, mais un obstacle karmique peut être tout ce qui se répète ou qui se produit dans votre vie. Afin de reconnaître un mauvais Karma, il nous faut être éveillés, en contact avec nos besoins spirituels et réaliser qui ou quels sont nos obstacles. Parfois, nous permettons aux gens de nous faire mal ou nous ne sommes tout simplement pas pleinement conscients de nos points forts.

Une fois que vous avez conscience des raisons pour lesquelles le mauvais Karma se répète dans votre vie, l’étape suivante consiste à apporter un changement. Si vous avez des relations malsaines et qu’il n’y a plus aucun moyen de les sauver, alors il faut abandonner les personnes concernées.

Si vous avez compris où se trouve l’erreur dans vos actions, changez-la, faites preuve de bienveillance, pardonnez-vous, ou ayez plus confiance en vous. Mettez en pratique ce que vous souhaitez, définissez ce que vous attendez de vous- même et de votre vie ou appliquez simplement les suggestions que la vie vous fait faire à travers différents signaux.

Comment gérer un « mauvais » Karma ?

Dans cette partie, je vais prendre un exemple issu d’une situation extrême. Mais cela vous permettra d’obtenir un schéma précis et simple pour approfondir votre apprentissage.

Qu’en est-il des âmes de personnes très négatives dont les actes sont d’ordre criminelles ? Comme des assassins par exemple.

Ces âmes seront accablées de leur Karma négatif jusqu’à ce qu’elles « remboursent » tout. Cela signifie que la personne concernée doit sauver la vie d’autant de personnes qu’il en a tué. S’il ne veut pas faire cela, il s’incarnera alors dans de nombreux corps et il vivra dans toutes les incarnations des vies très misérables et violentes. De cette façon, il le remboursera plus rapidement et il fera l’expérience de la cruauté et de la violence sur sa peau.

Pour plus de précisions, la loi du Karma n’est pas sélective et ne possède pas de « préférences ». C’est une loi basée sur le rééquilibrage de notre balance karmique entre les actes de nature mauvaise, et de nature bonne. L’objectif du Karma est d’apporter une position neutre dans un premier temps, puis faire évoluer notre âme vers quelque chose de plus lumineux. Mais de manière concrète, comment ?

Dans un premier temps, votre attitude vis-à-vis de la vie, des gens ou de la situation est diffusée dans le monde et elle vous reviendra. Soyez détendu, positif, car ce que vous donnez est ce que vous obtenez. Toute pensée négative que vous avez sur vous-même ou sur le monde devrait être modifiée en pensée positive.

Mais pensez aussi aux actions, la façon dont nous pensons ou ressentons quelque chose se reflète dans notre comportement. Certaines situations se répètent dans notre vie afin de nous aider à changer la façon dont nous traitons les personnes qui nous entourent, les objets ou l’environnement.

Je vais vous donner un exemple concret : une personne ayant subi une enfance malheureuse avec une éducation stricte et dénuée d’amour sera amenée à répéter la même situation avec ses propres enfants. N’ayant pas reçu l’amour escompté, cette personne sera incapable de le transmettre en retour. Cela arrive dans la majorité des cas. Cependant, nous pourrions aussi assister à l’effet inverse avec un excès de sécurité et de sur-protection. Dans les deux cas, le Karma doit être rééquilibré afin de briser le schéma karmique.

Les vies antérieures et le Karma

Nous avons tous des vies passées. Il n’existe pas de « nouvelle âme ». Nous sommes tous réincarnés depuis des millions d’années et en vérité, il n’y a pas de « mort », seulement celle du corps. Notre corps est une enveloppe dans laquelle notre âme séjourne avant de la quitter lorsque cette dernière s’éteint.

Toutes nos connaissances sont stockées au plus profond de notre esprit subconscient, mais comme nous n’avons pas suffisamment développé notre cerveau, nous ne pouvons accéder qu’à une très petite partie de notre mémoire.

Cependant, cela peut être considéré en partie comme un « cadeau » déguisé nous permettant de commencer chaque nouvelle vie d’une manière nouvelle. Imaginez, par exemple, si vous aviez la mémoire de faire quelque chose de très mauvais, vous devrez alors faire face à la culpabilité de cet acte dans cette vie. Ainsi, le Karma est tout ce que nous avons apporté à nos vies avant notre incarnation actuelle. Donc, cela pourrait être quelque chose de bien : une récompense ou un talent que nous avons. Cependant, nous pensons surtout à des choses auxquelles nous n’avions jamais pensé auparavant.

Sablier dans le vide
Ce que nous étions dans une vie passée ne signifie rien par rapport à ce que nous faisons dans cette vie

Découvrir nos vie antérieures pour travailler notre Karma

Parfois, les personnes qui ne sont pas très avancées spirituellement et menant des vies ordinaires, ont des souvenirs spontanés de vies antérieures. Il existe même une quantité considérable de preuves de réincarnation basées sur des témoignages de ces personnes, y compris des enfants. Vous pourrez en trouver sur Internet et notamment en vidéo, c’est stupéfiant !

Au fur et à mesure que l’aspirant spirituel avance sur le chemin choisi, il développera des capacités psychiques et son intuition, même s’il ne cherche pas à le faire. La rapidité avec laquelle cela se produit dépend de l’individu.

Si une personne peut voir ce qu’elle a fait et expérimenté dans une ou plusieurs vies antérieures, alors elle peut utiliser cette nouvelle connaissance pour faire de meilleurs choix dans sa vie actuelle. Un tel individu serait typiquement sur un chemin spirituel et aurait suffisamment de détachement pour ne pas laisser les souvenirs de la vie passée interférer de manière négative avec sa vie actuelle.

Par ailleurs, la connaissance de nos incarnations précédentes est une affaire profondément personnelle. Elle nous sera révélée par le biais de notre propre connaissance intérieure et au bon moment. De même, vous ne devez pas révéler aux autres votre propre connaissance de vos vies antérieures. Ceci est personnel à vous et à vous seul. Le plus souvent, si une telle personne fait une telle révélation, elle se trompe probablement ou tente de se faire valoir.

Le secret des vies passées, s’il est strictement respecté, garantit également que certaines erreurs ne soient pas commises. Même un psychique expérimenté peut faire une erreur sur votre vie passée, vous amenant à avoir une vision erronée de votre identité passée.

Ne pas faire de son passé karmique une obsession

Ce que nous étions dans une vie passée ne signifie rien par rapport à ce que nous faisons dans cette vie. C’est une notion importante qu’il faut conserver à l’esprit.

Si nous vivons notre vie comme il se doit, au service des autres, nous ne devons pas nous inquiéter de nos vies passées, car elles sont passées. Cela est aussi valable pour notre prochaine vie, car notre action juste dans cette vie garantit notre future évolution spirituelle. Malheureusement, il existe chez certaines personnes une curiosité malsaine, voire obsessionnelle, des vies antérieures. Que ces personnes aient tort ou raison à propos de leurs vies antérieures, elles sont mal avisées si elles laissent leurs vies précédentes éclipser leur vie actuelle.

Les détails de votre vie antérieure se manifestera au moment venu, que cela soit à travers des rêves ou des souvenirs intermittents. Si elle ne se manifeste pas de façon précise, alors vous n’êtes pas encore prêts à en savoir plus. Dans l’univers de la spiritualité, tout est une question de timing.

Ce bel article arrive à sa fin, et cela a été un réel plaisir de partager tout cela avec vous. Le Karma est une loi puissante et universelle s’appliquant à chaque individu sur Terre. Personne ne peut y échapper puisque cette dernière est process constant.

D’ailleurs, le Karma ne connaît pas la notion du temps. Selon les facteurs constituant le parcours de votre âme, certains évènements doivent se passer afin d’évoluer vers votre destination finale. Une personne ignorant les signaux envoyés par l’Univers sera plus à même de « subir un Karma violent ». Au contraire, un individu à la spiritualité développée sera capable d’entrevoir les messages afin d’agir en conséquence.

N’hésitez pas à commenter et partager cet écrit si cela vous plut, et nous nous donnons rendez-vous au sujet suivant ! À bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.