Nul ne dira l’inverse, les arbres sont des plantes ligneuses majestueuses. Il est toujours agréable d’en admirer la splendeur comme de profiter de leur fraîcheur. Cependant, beaucoup l’ignore, mais les bienfaits des arbres ne s’arrêtent pas à leur allure ! En effet, ces merveilles de la nature sont aussi d’excellents remèdes à bien des maux humains. Découvrons tout de suite ensemble les vertus des arbres au travers de la sylvothérapie !

Qu’est-ce que la sylvothérapie ?

Sylvothérapie : définition

La sylvothérapie, parfois qualifiée de « médecine verte », est une discipline encore peu connue en France. Il est donc tout à fait probable que vous n’ayez jamais entendu ce terme. Pourtant, ce mode de soin est particulièrement intéressant. Regardons de plus près en quoi il consiste…

La sylvothérapie pourrait tout simplement se définir par le fait de se soigner au contact de la nature, et plus spécifiquement par les arbres. Autrement dit, la sylvothérapie utilise les vertus thérapeutiques des arbres pour apaiser différents maux physiques et psychologiques.

Mains qui enlacent un arbre
La sylvothérapie est une pratique très populaire au japon

Une pratique ancestrale

Faisons ensemble un petit point d’histoire : le mot « sylvothérapie » provient du latin « sylva » qui signifie « forêt ». Elle relève d’une pratique ancestrale connue dans différents pays du monde, et fait, entre autres, partie des grands principes de la naturopathie.

Particulièrement célèbre au Japon, la sylvothérapie bénéficie d’un statut officiel sous le nom local de « shinrin-yoku » que l’on pourrait traduire par « bain de forêt ». Ce sont près de 68 centres de « shinrin-yoko » qui ont ouvert leurs portes dans le pays !

Dans le monde occidental, cette technique reste assez marginale, bien que de plus en plus utilisée. On en trouve tout de même des traces autrefois. Aristote déjà parlait des bienfaits de la nature et des arbres. Il affirmait que les feuilles avaient des propriétés chromatiques.

Au XIXème siècle, les malades bénéficiaient également de balades en forêt en guise de traitement. En effet, à l’époque, on parlait beaucoup d’aérothérapie, et on pensait que la nature jouait un rôle majeur dans la guérison des hommes.

Par ailleurs, la sylvothérapie pourrait s’appuyer sur des données scientifiques intéressantes, dont les travaux du professeur Miyazaki. En effet, des chercheurs ont bel et bien démontré qu’une simple balade en forêt pouvait avoir de réels impacts positifs sur le corps et l’esprit humain.

Femme qui pratique la sylvothérapie
La sylvothérapie permet de réduire le stress

Comment se pratique la sylvothérapie ?

Bien sûr, la sylvothérapie peut prendre plusieurs formes différentes. Selon les contextes et les thérapeutes, elle ne sera pas toujours exercée de la même manière. Il existe différents exercices à pratiquer dans le domaine de la sylvothérapie.

Cependant, la plupart du temps, la sylvothérapie consiste à une immersion en forêt dans un objectif thérapeutique. Il est donc question de plonger pleinement au cœur d’une zone forestière, et s’en empeigner au travers de tous ses sens.

Durant cette immersion thérapeutique, il y a un contact physique direct avec certains arbres. On parle souvent de « faire des câlins aux arbres ». Bien que cette définition soit peut-être un petit peu réductrice, il est bel et bien question d’enlacer les arbres pour en tirer un bénéfice.

En parallèle, d’autres techniques sont aussi mises en place. Par exemple, il peut s’agir de s’asseoir au creux d’un arbre, ou de marcher dans la forêt en pleine conscience, en prenant pleinement le temps de sentir le sol sous ses pieds ou l’air dans ses poumons.

De même, dans le domaine de la sylvothérapie, tous les arbres ne se ressemblent pas. Chaque arbre, selon son espèce, ou parfois même selon son énergie, bénéficie de vertus différentes. Ainsi, chaque patient ne pourra pas forcément se « connecter » à n’importe quel arbre.

Notez que la sylvothérapie vise non seulement à guérir certaines maladies, mais aussi parfois à simplement préserver sa santé ou accroître son bien-être. Chaque patient, selon ses problématiques personnelles, peut pratiquer la sylvothérapie à des fins diverses et variées.

Grand arbre dans une forêt
Avoir un contact avec la nature permet de réduire la dépression

Quelles sont les vertus thérapeutiques des arbres ?

Vous l’aurez compris, la sylvothérapie est une thérapie basée sur les vertus thérapeutiques des arbres. Cependant, concrètement, quelles sont ces vertus ? Par conséquent, à qui s’adresse la sylvothérapie ? Voyons maintenant ce que nos amis les arbres peuvent nous apporter…

Réduire le taux de stress

Ce n’est un secret pour personne, nous vivons dans une société où le stress est une problématique majeure. Selon des statistiques, près de 80 % des consultations médicales seraient directement ou indirectement liées au stress. Le chiffre est impressionnant !

Pour cause, le monde moderne nous impose un mode de vie au rythme effréné. Dans la spirale infernale du métro-boulot-dodo, chacun passe son temps à courir toute la journée. Le corps tente alors tant bien que mal de maintenir son équilibre.

Face à cette situation, les bains de forêt sont particulièrement recommandé. En effet, se balader en forêt et être au contact des arbres est idéal pour diminuer le stress du quotidien. Des études ont même démontré que se promener en forêt faisait diminuer le taux de cortisol, l’hormone du stress.

Pour cause, l’air de la forêt comporte des phytoncides, des substances volatiles émises par les arbres pour combattre les bactéries et les champignons. Ces dernières ont des effets très positifs sur le corps humain. Elles permettent, entre autres, de réguler le cortisol salivaire.

Pour retrouver un état d’esprit serein, n’hésitez donc pas à vous promener régulièrement en forêt. Le temps de quelques heures, éteignez votre téléphone portable, et profitez pleinement du calme offert par la nature environnante. Vous en ressortirez beaucoup plus apaisé !

L’avantage est d’autant plus que les effets positifs des bains de forêt sont durables. Loin de n’exister que dans l’instant présent, ils peuvent persévérer durant plusieurs semaines après le contact avec les arbres. Il s’agit donc d’une véritable solution thérapeutique.

Diminuer les risques de maladies

Selon de récentes recherches effectuée par le docteur Quing Li, célèbre médecin immunologiste,, un bain de forêt pourrait réduire les risques de diverses maladies, et notamment de cancers. Cela s’explique une fois encore par la présence des phytoncides.

La présence des phytoncides permet d’augmenter de près de 50 % les cellules NK. Les cellules NK, appelées cellules Natural Killers, sont des lymphocytes innées du système immunitaire capables de tuer les cellules tumorales et les cellules infectées.

Ainsi, grâce à l’augmentation des cellules NK, les risques de diverses maladies, dont les cancers et autres maladies infectieuses, sont considérablement diminués. De même, ces cellules peuvent aider à la guérison lorsque le corps est déjà atteint d’une maladie.

Pour résumer simplement, les arbres sont des éléments naturels parfaits pour booster le système immunitaire, et donc permettre à l’organisme une meilleure défense face aux indésirables. La sylvothérapie est donc bel et bien à la fois préventive et curative !

Lutter contre la dépression

La dépression n’a rien d’une petite déprime passagère. Il s’agit d’une véritable maladie qui affecte le moral et la perception de la vie sur le long terme, et de manière profonde. Pour autant, sortir de la dépression est possible ! La dépression n’est pas une fatalité.

Une longue balade en forêt comporte également de nombreux bienfaits face à la dépression. Des études ont démontré que les personnes vivants à proximité des arbres et de la nature souffriraient moins de dépression que les personnes vivant en milieu urbain.

De manière générale, la sylvothérapie a des effets intéressants sur l’humeur. Des chercheurs japonais ont mené une recherche à ce sujet sur 500 personnes. Ils en ont déduit qu’une immersion en forêt permettait d’améliorer le bien-être général et la vitalité.

Sans aucun doute, les espaces verts jouent donc un rôle fondamental sur notre bonheur ! Le fait que l’homme soit coupé de la nature est d’ailleurs l’un des grands fléaux de nos sociétés contemporaines. Ce lien à la nature est primordiale pour notre santé psychique.

Mains qui touchent un arbre
Il est primordial de rester connecté à la nature dans une société beaucoup plus connecté

Protéger le système cardiovasculaire

Le système cardiovasculaire permet le bon transport du sang vers le cœur. Le bon fonctionnement du système cardiovasculaire est donc indispensable à la santé humaine. Malheureusement, les troubles cardiovasculaires sont monnaie courante dans une société de tous les excès.

Entre mauvaise alimentation, manque d’activité physiques, cigarette, alcool, obésité, ou encore stress chronique, les troubles cardiovasculaires ont des origines diverses. Sachez que face à ces derniers, la sylvothérapie peut s’avérer utile.

En effet, les bains de forêt permettent de diminuer la tension artérielle, et donc d’améliorer le fonctionnement du système cardiovasculaire. Selon certaines études, des hommes souffrants d’hypertension artérielle ont retrouvé une tension artérielle normale après un bain de forêt.

Pour cause, leur tension artérielle systolique est passée en seulement quelques heures de 140,1 mmHg à 123 mmHg et la tension artérielle diastolique de 84,4 mmHg à 76,6 mmHg. Autrement dit, les candidats avaient retrouvé un seuil semblable à celui obtenu avec des médicaments !

Respirer un air pur

C’est bien connu, en ville, l’air est de plus en plus pollué. La pollution a des impacts néfastes importants sur notre santé. A long terme, elle peut même engendrer diverses maladies, dont des maladies chroniques ou des maladies graves.

Lors d’un bain de forêt, l’un des avantages indéniables est également la pureté de l’air. En effet, les forêts sont des lieux préservés de la pollution. Non seulement parce que de nombreuses sources citadines de pollution n’existent pas en forêt, mais aussi grâce à l’action des arbres !

Le saviez-vous ? Les arbres sont capables d’absorber par leur seule présence une grande partie des particules toxiques dans l’air. Ils produisent de l’oxygène et fixent plus de la moitié des particules les plus fines et les plus néfastes à notre organisme.

Opter pour une immersion en forêt, c’est donc avant tout opter pour un environnement plus sain. Grâce à la sylvothérapie, vos poumons se ressourcent en profondeur. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’on parle de prendre « un bon bol d’air frais ».

La liste n’est pas exhaustive ! Les bienfaits cités sont les plus connus dans le domaine de la sylvothérapie. Cependant, il existe probablement autant de raisons de pratiquer la sylvothérapie que d’êtres humains !

Femme qui fait un câlin à un arbre
Il est aussi important de respirer un air pur dans une société très polluée

Est-ce qu’il y a des contre-indications à la sylvothérapie ?

La sylvothérapie est une pratique sans danger

La réponse est non ! La sylvothérapie est une technique thérapeutique qui a l’avantage d’être sans risques et sans effets secondaires. Tout le monde peut donc pratiquer la sylvothérapie à n’importe quel âge et dans n’importe quelles circonstances.

Vous pouvez également pratiquer la sylvothérapie autant que vous le souhaitez. Le surdosage n’existe pas ! Il est donc aussi bien possible de faire des bains de forêt tous les jours qu’une fois par mois, selon ses envies, et ses possibilités du moment.

Savoir rester vigilant au contact physique des arbres

Il existe tout de même un point sur lequel il faut savoir se montrer vigilant. Dans le cadre de la sylvothérapie, enlacer un arbre est une pratique courante. Si cette dernière comporte de nombreux bienfaits, elle doit aussi s’effectuer avec une réelle prudence.

En effet, le contact avec certains arbres peut s’avérer dangereux pour la santé. Cela s’explique, entre autres, par la présence de mousse et de lichens sur les troncs. Ces écosystèmes, bien que pleinement naturels, peuvent se révéler très irritants pour la peau.

D’autre part, il peut arriver que des insectes dangereux se trouvent sur le tronc d’un arbre. Par exemple, les chenilles processionnaires peuvent y avoir élu domicile. Ces derniers ont des poils extrêmement urticants et allergènes. Il vaut donc mieux ne surtout pas les toucher !

Les tiques apprécient également stagner sur les arbres. Bien qu’une morsure de tique soit parfois inoffensive, elle peut aussi transmettre diverses bactéries à l’origine de la maladie de lyme. La maladie de lyme est une maladie infectieuse qui peut engendrer un large panel de symptômes.

Avant d’enlacer un arbre, il est donc toujours préférable de prendre ses précautions. Si vous êtes novice dans le domaine, n’hésitez pas à pratiquer la sylvothérapie aux côtés d’un professionnel expérimenté qui saura vous guider, et vous éviter quelques mauvaises surprises.

Conclusion sur la sylvothérapie

Pratiquée depuis la nuit des temps, la sylvothérapie est une technique de soin aux multiples bienfaits. L’immersion en forêt et le contact avec les arbres offrent à l’organisme de nombreux bienfaits physiques et psychiques. Et vous, avez-vous déjà pratiqué la sylvothérapie ? Si oui, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience !

Laisser un commentaire