Carpe diem : On retrouve souvent uvet cette célèbre maxime Qvre da sur les cadrans solaires qui sont la représentation même du temps qui passe inexorablement. Forcément, cette phrase prend tout sens sur un instrument permettant de voir s’écouler le rythme des heures.

Femme sur la plage avec les mots Carpe Diem écrits dans le sable
Carpe diem écrit sur du sable

Que veut dire carpe diem ?

La locution latine intégrale est “Carpe diem quam minimum credula postero” tirée des vers d’Horace. Elle se traduit par cette phrase connue : “Cueille le jour sans te soucier du lendemain, et sois moins crédule pour le jour suivant”. En termes plus simples, on peut la résumer à profiter de l’instant présent et ne rien remettre au lendemain.

C’est Horace, un philosophe romain de l’Antiquité qui avait prodigué ce conseil à Leuconoé afin qu’elle profite de la vie, sans se soucier du jour et de l’heure de sa mort qui, en soit, ne peut-être connue de personne à l’avance. Pour cela, elle doit garder une saine discipline de vie et ne pas remettre les choses au lendemain.

L’incrédule sait pourquoi il est là, cela s’explique par ce qu’il sait que personne ne connaît l’avenir et que ce qui est important est ce moment-là.

Qui peut savoir à l’avance quand est prévue le jour de sa mort ? Aussi, peut-être qu’il vaut mieux profiter de chaque instant du présent, cela permet de relativiser. L’urgence de l’avenir n’est plus, en se focalisant sur maintenant, l’idée est d’être apaisé et de moins se projeter dans l’avenir.

Carpe diem : plus qu’une expression, une philosophie de vie

Le principe de l’adage s’est peu à peu transformé au fil du temps, mais il reste très ancré dans un courant de vie optimiste. Si le concept de profiter de l’instant présent reste, c’est la manière dont il s’applique qui s’est modifiée.

Origine de carpe diem

Ce conseil de vie a quelque peu été galvaudé au fil des années. Aussi, ce courant de pensée épicurienne, rapporte au philosophe grec. Si Épicure a donné son nom à la façon de profiter de la vie et de ses plaisirs, il ne préconisait pas cependant de vivre sans règle et sans morale. Au contraire, on se devait d’avoir une vie saine, en se satisfaisant de ce que chaque jour apporte.

En effet, il n’est pas question de vivre de façon débauchée ou sans réfléchir aux conséquences. On apprécie l’instant présent par ce qu’il nous offre dans l’immédiat et qui se rapporte aux plaisirs des choses simples. Ainsi, un rayon de soleil le matin, une attention délicate ou encore une rencontre imprévue seront aimés et accueillis pleinement. Et, c’est en cela que l’adage va prendre tout son sens.

Application dans la société actuelle

Certes, avec notre mode de vie actuel, il est parfois difficile ou compliqué de s’attarder sur les détails ou de simplement prendre le temps de regarder et d’écouter. Pourtant, lorsqu’on s’astreint à mettre sur pause les urgences, on se rend compte qu’il y a beaucoup de belles choses autour de nous. Être dans une philosophie de jouir du moment actuel permet d’être moins angoissé. Vous êtes ainsi dans une relation plus immédiate et moins réfléchie. En quelque sorte, vous êtes plus spontané et de fait, plus naturel. Quand il n’y a pas d’emprise ou de calcul sur nos interactions, la connexion avec les autres et avec les éléments est plus fluide.

Horace était un bon vivant, au sens épicurien. Il appréciait les petites choses de la vie et encourageait les autres à vivre selon ce précepte. Il ne s’agissait pas de faire n’importe quoi au détriment de la morale et de la bonne conduite. Mais, déjà, d’oublier les tracas de l’âme et des souffrances physiques. Ainsi, Epicure explique «Avec un peu de pain et d’eau, le sage rivalise de félicité avec Jupiter». On retrouve bien la notion de savoir jouir d’une vie simple.

Vivre en paix avec soi-même, en connexion avec la nature

Il faut savoir recevoir ce que la nature nous donne et surtout vivre en harmonie avec elle.

«Sic transit gloria mundi», cette expression latine exprime le caractère éphémère des gloires d’un moment. Autrement dit, l’instant ou la chose est belle ou bonne à ce moment précis. Alors sachez l’apprécier à sa juste valeur, car demain vous ne serez peut-être plus là pour le voir. Le caractère éphémère du présent est complètement intégré dans l’adage de carpe diem. Le temps, cette notion invisible, qui nous échappe et sur laquelle personne n’a de prise, est fugace. Lorsque l’on vit dans le temps présent, alors le passé et le futur n’ont plus d’emprise sur nos actes, nos choix ou nos regrets.

Se débarrasser du passé, faire abstraction des erreurs ou actions que nous avons faites ou subies est libérateur. Il faut arriver à accepter l’idée que vous ne pouvez pas revenir en arrière. Soit vous avez été victime d’erreurs d’autres et nous n’êtes pas responsable. Soit vous en avez fait et vous avez certainement payé leurs conséquences d’une manière ou d’une autre, par exemple en ayant des remords tout simplement.

Le futur, quant à lui, personne ne le connaît. Alors pourquoi s’évertuer à se priver de “maintenant” parce que “demain” ?

Il faut évidemment nuancer les propos, et ne pas se décider d’un coup à ne plus rien prévoir. Il faut essayer de trouver le bon équilibre entre, vous vivez aujourd’hui, vous profitez, vous prenez votre temps, mais vous savez que demain va arriver, et vous serez prêt et surtout apaisé pour accueillir toutes les bonnes choses qui vont se produire.

Comment mettre en pratique carpe diem au quotidien ?

Si adopter ce courant de pensée positive est tentant et semble facile, il n’est cependant pas aisé de l’appliquer tous les jours. En effet, vous êtes formaté par votre vie quotidienne, votre travail et la société en général.

Pour y arriver, il faut avoir conscience que vous êtes dans l’instant présent. Cela passe par les sens comme l’odorat, le toucher ou encore la vue.

La respiration joue un rôle important pour la reconnexion au moment présent.

Des exercices de méditation

Pratiquer la méditation s’apprend et vous serez de plus en plus à l’aise pour vous déconnecter facilement. Les exercices de méditation visent à se recentrer sur soi-même. Ainsi, pour éviter d’avoir des pensées vagabondes ou des pensées parasites, il faut se concentrer sa respiration. La fonction respiratoire est étonnante, car elle est peut être régie de manière instinctive, on respire sans y penser. Et vous pouvez contrôler celle-ci également. En prenant conscience de vos mouvements respiratoires, en choisissant d’inspirer par le nez et expirer par la bouche votre esprit est complètement mobilisé et cela vous permet de faire le vide. Ainsi, vous êtes dans l’instant présent.

Silhouette d'une femme méditant
La méditation et la gratitude sont des manières de mettre en pratique cet adage.

Exprimer de la gratitude

La gratitude, c’est se sentir heureux de vivre ce moment et remercier la nature ou qui vous voulez. L’action de remerciement est totalement dans l’idée de la pensée positive. Certaines choses paraissent si naturelles ou si évidentes qu’elles sont perçues comme banales. Seulement, si vous y réfléchissez bien, est-ce que tout le monde a la chance de vivre ce que vous vivez ?

On est trop conscient du côté éphémère et de fait, on se précipite à l’apprécier. Au contraire, il s’agit de profiter pleinement, de faire en sorte que ce moment dure longtemps en étirant le temps justement. C’est aussi cela la véritable signification de carpe diem.

En apprenant à vivre dans l’instant, vous apprenez à modifier vos émotions

Évidemment, vivre de cette sorte est moins rassurant que de vivre dans un futur imaginaire idéal où tout va être merveilleux, ou bien dans le passé, qui nous rappelle des moment sécurisants.

Alors, oui, au départ il va être difficile de lâcher prise

Pratiquez comme nous l’avons expliqué plus haut, la respiration qui, si vous en êtes conscient, va calmer votre esprit et vous ramener à votre corps physique. Une respiration en conscience permet de retrouver détente et sérénité. La respiration est soit automatique, instinctive ou dirigée par votre esprit.

Accueillir les choses qui surviennent, bonnes ou mauvaises. Si vous êtes préparé à prendre du recul sur les situations qui vous arrivent au quotidien, vous pourrez gérer vos émotions et ne pas réagir de la mauvaise manière.

Lorsque vous vivez un moment difficile et que vous êtes perdu, prenez le temps d’être. Sortez, respirez et si ce n’est pas possible, pratiquez une activité distrayante qui vous plaît, qui vous amuse, mais surtout qui vous fait du bien.

Ici et maintenant

Ainsi, ne passez plus à côté de votre vie. Mettez de la valeur sur toutes les petites choses qui arrivent dans votre vie. Lorsque vous êtes bloqués dans le passé ou dans le futur, il est évident que vous n’êtes pas là. Même si vous êtes là physiquement, votre esprit ne l’est pas. Vous avez certainement dû entendre des reproches de votre entourage comme “tu n’es pas là” ou “tu es dans les nuages”. Ces remarques sont très significatives sur votre capacité d’être absent de l’action alors que votre corps est là.

Pour résumer la philosophie de vie de carpe diem, il faut être dans l’équilibre. Oui, il faut savoir regarder ce qu’il y a autour de vous, mais de plusieurs façons différentes, sous différents angles ou prendre le temps de la contemplation. Il faut apprécier ce qui survient, prendre le recul pour gérer vos réactions. Mais apprendre de votre passé reste nécessaire, donc retourner en pensée dans votre passé pour trouver une solution à une difficulté présente peut être la réponse. Les expériences de vie sont utiles. Par ailleurs, le fait de vivre intensément le moment présent, va vous permettre d’être une personne épanouie, moins angoissée et surtout bien préparée pour le futur.

Est-que vous utilisez ce concept dans votre vie et comment vous l’appliquez ? Partagez vos expériences, elles seront certainement utiles pour d’autres lecteurs ! Sur ce « Carpe Diem » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.